éditions alidades




logo






À VOIR

alain saey
albertine

 

 

Savraska le Claque-Lèvres
contes traditionnels de l'Est sibérien

Version française : M. et P. Guichardaz, E. Malherbet
Présentation d'Emmanuel Malherbet
Publié avec le soutien de l'association Eurcasia
alidades 2021, 12,5 x 21 cm, cahier, 52 pages, 6,00 €.
ISBN 978-2-919376-81-0


 

“Il y a bien longtemps, très longtemps, un vieillard parmi les vieillards avait un cheval très vieux, du nom de Savraska, un canasson au pelage pareil à celui d’un loup, et qu’on avait surnommé le Claque-Lèvres. Le vieux l’aimait beaucoup son Savraska, et un jour il lui acheta de bons fers tout neufs. Savraska, tout réjoui, ne se lassait pas de les admirer. N’y tenant plus, il courut les montrer à ses voisins. Il galopait, claquant des lèvres, et tous ceux qu’il rencontrait s’arrêtaient :
– Eh bé! Savraska a fait une emplette! N’est-il pas devenu superbe ? À moins qu’on nous l’ait changé!
– Hé non! C’est bien moi, Savraska le Claque-Lèvres, répondait fièrement Savraska en poursuivant sa route.”

 

Les carpes sont plates; souris et moineaux s’ignorent ; on ne voit plus d’oies noires, pas plus qu’on ne verra de loutres près des barrages de castors, ou de tigres en Sibérie ; les cailles migrent avec les grues ; les papillons tombent dans le feu... Autant de choses étranges qui trouvent leur explication dans ces contes issus des traditions folkloriques des Bouriates, des Évenks et des Tofalars, habitants ancestraux de la Sibérie Orientale.

Liste des contes :

Le moineau et la souris
• La punition de l’ours
• Savraska le Claque-Lèvres
• La caille et la grue
• Le papillon et le feu
• Le maître de l'eau
• Le renard et le lynx
• Pourquoi les carpes sont aplaties
• Le pivert
• Pourquoi il n'y a plus d'oies noires
• Agdy le Tonnerre
• Oulouzoune le Cruel
• Le renard et le petit oiseau
• Le loup
• La pie voleuse
• Le roquet prétentieux
• La rivière aux castors


accueil / haut de la page