éditions alidades



logo

alidades
librairie







 

 

Manfred Peter Hein


L'érable contre la maison / Der Ahorn am Haus

Poèmes choisis et traduits de l'allemand par Natacha Ruedin-Royon.
alidades 2017, collection ’Bilingues’, plaquette de 11,5 x 21 cm
48 pages, ISBN 978-2-919376-53-7, 5,70 €

Manfred Peter Hein est né en 1931 à Darkehmen/Ozersk, dans cette partie de la Prusse-Orientale passée ensuite à la Russie (l’actuelle enclave de Kaliningrad). La guerre finie, il achève ses études en Allemagne, puis, en désaccord avec sa famille s’exile en Finlande où il vit depuis. Il se consacre à l’écriture poétique et devient, selon l’expression de Johannes Bobrowski, «le poète allemand de Finlande». Manfred Peter Hein écrit également des textes en prose (notamment deux récits autobiographiques parus en 1999 et en 2011, Fluchtfährte et Nördliche Landung) ainsi que de nombreux essais nourris par son regard sur l’écriture et ses réflexions sur la pratique de la traduction littéraire. Son œuvre poétique lui vaut de prestigieuses distinctions, parmi lesquelles le Peter-Huchel-Preis (1984) et le Rainer-Malkowski-Preis (2006).
Son activité de traducteur (vers l’allemand) d’écrivains du Nord et de l’Est de l’Europe l’a amené notamment à réunir une anthologie de la poésie d’avant-garde en Europe de l’Est (Auf der Karte Europas ein Fleck, 1991) ainsi qu’une anthologie bilingue de poésie finlandaise, Weithin wie das Wolkenufer, parue en 2004.
En France, quelques-uns de ses poèmes, traduits par Jean-René Lassalle, ont été publiés par les revues Sapriphage (n°37) et Présages (n°9) ainsi que dans l’anthologie permanente du site Poezibao. Certains des poèmes de ce recueil ont paru d’abord dans la revue L’intranquille (n°11).
Il y a dans son écriture toujours tendue et elliptique le halètement d’une inquiétude irrésolue face aux forces et aux «fantômes du siècle» projetés sans cesse dans et contre l’apparente – et à peine rassurante – sérénité des éléments naturels et des objets ou lieux familiers.

 

Extraits :

SOUFFLE DE LUMIÈRE ICI MAINTENANT

Et moi où déposerai-je ma pierre
pour les exilés
quel vers quelle pierre pour eux

D’un vers le pied dans les sables mouvants
couloirs enfilades une échappée
............................................no man’s land

Souffle de lumière Ici Maintenant –
La route vers l’inconnu vers le large
Au plus profond de la gorge le chant du vent

Terres désolées
.....................terres dévastées
Blanc sur blanc
......................cendre froide
Dunes mouvantes
.......................neige neige –

 

*

Lichtatem Hier Jetzt

Wo setz ich den Stein
für die Ausgewanderten
und mit welchem Vers

Versfuß im treibenden Sand
durch Raumfluchten
...........................Niemandsland

Lichtatem Hier Jetzt –
Der Aufbruch ins Offene
Windkehlengesang

Land verlassen
....................Land verheert
Weiß auf Weiß
....................kalte Asche
Wanderdünen
...................Schnee –

 

 


 


accueil / haut de la page