éditions alidades



logo

alidades • librairie







 

 

Anton G. Leitner

Voix en plein trafic

Poèmes traduits de l'allemand et présentés par Joël Vincent
Édition bilingue
alidades 20
20, 12,5 x 21 cm, 48 pages, 6,00 €, ISBN 978-2-919376-71-1

Anton G. Leitner est habité par la poésie: il écrit comme il respire, nommant les choses laconiquement, ce qui donne un rôle prépondérant à son phrasé. Les difficultés d’ordre rythmique, les découpages syllabiques, les enjambements, les assonnances, les mots se frottant les uns aux autres, produisent une énergie, une puissance suggestive qui posent bien des problèmes de traduction.
Comme ses associations sont inhabituelles, parfois drôles ou humoristiques, on peut facilement le rapprocher de poètes comme Karl Krolow qui, conscient de l’usure des mots, semait du «sable dans les rouages», de Günter Eich qui prenait la logique ordinaire au dépourvu, ou bien de Ernst Meister qui écrivait des poèmes brefs, oscillant entre suggestion et paradoxe. J’ajouterai que certains poèmes, tels La mort ou Voix en plein trafic pourraient être assimilés à des Songs (au sens brechtien).
Joachim Sartotius qui a préfacé l’un de ses recueils (Das Meer tropft aus dem Hahn / La mer tombe goutte à goutte du robinet) a souligné les processus associatifs des poèmes: «Si je devais définir le tout en une phrase, je dirais que c’est un seul poème aux multiples parties faites de choses changeantes qui guident notre soif.»
Anton Leitner est né à Munich en 1961. D’abord juriste, il vit maintenant comme poète, éditeur, et posséde sa propre maison d’édition à Wessling (district de Starnberg). Il publie depuis 1993 la revue annuelle Das Gedicht de la grosseur d’un livre, qui, au fil des années s’est fortement développée et présente à chaque numéro un large éventail de la poésie contemporaine de langue allemande. Il a en outre publié plus de 40 anthologies dans des maisons d’édition de premier plan comme «Reclam» ou «DTV/Hanser».
Jusqu’alors,12 titres de lui ont paru, ainsi qu’un poème pour les enfants Un œuf pour deux illustré par Peter Boerboom.
Leitner est membre du «Münchner Turmschreiber». Il a été maintes fois distingué, entre autres, par le Prix de la culture «Auslese» (Sélection), le V.O. Stomps : Prix de la ville de Mayence, le Prix des poètes de Bavière, le Prix Tassilo du Suddeutschen Zeitung.

Extrait :

 

LE PETIT MONDE TOUT EN ROND

Tout ce qu’il me faut
autour de moi : Toi, je veux dire
Tu es le soutien, tu tournes
En rond avec moi.
Nous nous décrivons nous-mêmes
en tournant avant tout parfaitement:
homme et femme
jusqu’à l’arrêt du manège
nous tenons bon

 

 

accueil / haut de la page