éditions alidades




logo

alidades
librairie







 

 

éditions alidades


Isaac Rosenberg (1890-1918)


Dépotoir aux morts
(poèmes de guerre)


Choisis, présentés et traduits de l'anglais par Sarah Montin.

alidades, collection ’Bilingues’,
12,5 x 21 cm, 44 pages, cahier, 5,70 €. ISBN 978-2-919376-58-2
.

Né le 25 novembre 1890 à Bristol dans une famille d'émigrés juifs d'Europe de l'Est, Isaac Rosenberg vit ses premières années dans l'East End londonien. Malgré de considérables difficultés matérielles il parvient à étudier le dessin et la peinture, tout en manifestant un goût prononcé pour la poésie. Il publie en 1912 son premier recueil, Night and Day, suivi en 1915 de Youth. Mais comme ce fut le cas pour Wifred Owen, l'expérience de la guerre a véritablement révélé ses qualités d'écriture.
De santé fragile il s'engage néanmoins en 1915, non pour des motivations patriotiques, mais – de son propre aveu – avec l'idée de contribuer à mettre fin à la guerre. Il rejoint la France en juin 1916. Malade, on le change plusieurs fois d'affectation et il doit séjourner à l'hôpital. Mais il ne cesse d'écrire. Il est tué à Fampoux, près d'Arras, le 1er avril 1918, lors d'une patrouille de nuit, et repose aujourd'hui dans le cimetière militaire de Saint-Laurent-Blangy.
Isaac Rosenberg est tenu en Angleterre pour l'un des plus importants des War Poets ; étrangement, il n'avait encore jamais été publié en France.

 

extrait :

Les roues cahotent sur les morts vautrés,
Rompent leurs os mais ne les blessent pas
Leurs bouches closes ne gémissent pas,
Ils restent blottis là, ami et ennemi,
Homme né de l’homme et né de la femme,
Et les obus passent en pleurant au-dessus d’eux
De nuit en nuit, jusqu’à maintenant.

La terre a patienté
Tout le temps de leur croissance
Se languissant de leur décrépitude:
Enfin elle les tient!
Au faîte de leur force
Suspendus – arrêtés et saisis.

 

 



accueil / haut de la page